Longtemps limitées à la délimitation de l’espace ou à l’isolation des pièces, les portes intérieures font aujourd’hui partie intégrante du décor de nos habitats. Il y en a de plusieurs types. Elles peuvent être coulissantes ou battantes, classiques ou plus actuelles (donc contemporaines). Il en existe aussi de type alvéolaire, certaines en revanche sont pleines. Leur choix est déterminé par une conjonction de différents facteurs que sont : le prix, la résistivité ou encore le design. Pour vous aider à faire votre choix, cet article a été écrit. Il vous propose un tour d’horizon de la question. Lisez, découvrez.

Le facteur espace

Les fonctions des portes intérieures dans l’organisation de l’habitat sont assez bien connues :

  • Elles délimitent l’espace ;
  • Elles aident à séparer les pièces ;
  • Elles contribuent à l’isolation thermique etc…

C’est donc selon leur fonction en rapport avec l’espace intérieur de l’habitat qu’elles devront être choisies.

La préservation de l’intimité est tout naturellement rattachée à la conception de certaines pièces. Votre chambre à coucher, vos toilettes par exemple requièrent que vous soyez bien entendu à l’abri des regards. Pour ce faire, les portes pleines conviennent le mieux à ce genre de pièce. En revanche, certaines pièces requièrent une plus grande exposition à la lumière. Les salles à manger rentrent par exemple dans cette catégorie. Pour ce genre de pièce en enfilade, privilégiez les portes vitrées. Elles contribuent à une plus grande exposition à la luminosité. Les portes acoustiques et les portes isothermiques conviennent bien aux chambres d’enfants. Les premières garantissent une isolation acoustique. Il s’agit dans ce cas de réduire sensiblement le bruit que font les enfants de sorte à ne pas en être gêné lorsque vous vous trouvez dans une pièce voisine. Les portes isothermiques quant à elles isolent la pièce en la protégeant du froid.

Quatre types de porte, à votre choix…

Les portes intérieures battantes sont les plus connues. Elles s’ouvrent sur un côté selon la position de la poignée. Bien que répandues, elles ont la réputation d’occuper de la place. Il vaudra donc mieux les éviter si l’espace chez vous fait défaut. Les portes coulissantes quant à elles vous font gagner de l’espace. Elles sont en effet équipées de rails sur lesquels elles glissent. Puisque l’ouverture de la porte est ainsi supprimée, vous gagnez en espace. Il s’agit en général d’environ 0,77 à 1, m2 au sol que vous économisez. Toutefois, l’espace sur lequel la porte coulissante vient se poser ne peut être utilisé. Si vous y tenez, vous avez la possibilité de choisir une porte coulissante dans un système à galandage. Dans ce cas, la porte coulissante se loge intégralement dans le mur. Les portes intérieures alvéolaires sont d’un prix généralement abordable mais sont également peu résistantes. L’intérieur d’une porte alvéolaire est en fait constitué de carton (nid d’abeille). De fait, elles sonnent creux. Les portes pleines sont en revanche beaucoup plus résistantes. Elles sont taillées dans différents types de matériaux comme l’aggloméré, le bois exotique, le bois du pays ou même dans du verre. Quelques que soient le matériau utilisé, elles offrent une résistivité assez élevée.

L’autre facteur : le prix !

Le prix d’une porte est un facteur déterminant dans l’élaboration d’un budget. En la matière, il faut préciser que les prix connaissent entre eux un très grand écart. Pour une porte alvéolaire basique, 25 euros en magasin discount devraient suffire. Dans le même temps, pour acquérir certains blocs portes incluant du verre ou de la fibre optique, vous devriez débourser parfois jusqu’à 3000 euros. Mais il existe des estimations qui tiennent compte de la moyenne. En voici quelques-unes.

Pour un bloc porte (bâti plus porte) en dimension standard, comptez 45 euros. 139 euros devraient suffire à acquérir un bloc porte laqué blanc fin prêt à poser. Pour 229 euros, vous pourriez acquérir une porte phonique. Une porte thermique se laisse emporter à 279 euros. Les portes en bois massif coûtent en général bien plus chères. Une porte taillée dans du chêne massif s’acquiert sur la marché à partir de 439 euros. Toutefois, les portes faites de bois exotique plaquées coûtent en moyenne 149 euros. Les portes ‘’finies’’ de type contemporain sont disponibles à partir 199 euros.

 

Vous pouvez également choisir l’une des différents portes en fonction de la nouvelle déco de votre logement, pour cela l’esthétique de la porte est le facteur clé. Il est important de notifier que vous devez veiller à recevoir les clés de la porte commandée. Par contre, si vous perdez par mégarde la clé de votre porte, quelques astuces disponibles sur ilv-edition.com vous permettront d’ouvrir votre porte même si elle est bloquée.

 

 

Une-porte-dintérieure-ouverte.png

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here